1 min

Update Actions : le verre à moitié plein

Cette semaine, malgré le climat d’agitation sociale qui règne aux États-Unis, les marchés des actions internationaux ont concentré leur attention sur les nouvelles positives telles que les mesures de relance économique adoptées par les gouvernements et les banques centrales, et la réouverture des économies dans le monde.

En résumé

  • Les actions cycliques et financières commencent à récupérer
  • Forte reprise actions européennes
  • L’indice technologique Nasdaq élevé
Update Actions : le verre à moitié plein
Update Actions : le verre à moitié plein

À présent que les confinements sont progressivement levés, nous sommes peut-être entrés dans une nouvelle phase de la crise du coronavirus. Les actions qui ont affiché des performances relativement bonnes pendant la première phase, comme l’IT, les soins de santé et les produits de consommation de base, marquent le pas actuellement. Pour leur part, les actions cycliques et financières commencent à récupérer une partie des pertes subies depuis le début de la crise du coronavirus.

Les investisseurs semblent regarder au-delà des perspectives des entreprises, qui prévoient de faibles résultats pour le deuxième trimestre. Les investisseurs semblent plutôt concentrer déjà leur attention sur une forte reprise à la fin de 2020 et pour l’année prochaine. Les gains de cette semaine constatés sur les marchés des actions ont été plus modérés aux États-Unis que dans la zone euro en raison de l’agitation sociale évoquée qui touche actuellement les États-Unis et du récent changement de sentiment dans le secteur. En Europe, l’évolution du secteur a pris une direction similaire. Mais en raison des différences régionales dans le poids du secteur, les performances relatives ont été meilleures sur les marchés européens.

Les actions européennes ont également poursuivi leur solide redressement dans un contexte d’annonces de nouvelles mesures d’aide pour l’économie de la part des gouvernements. En Allemagne, un plan de 5 milliards EUR sera mis en place en vue de soutenir les constructeurs automobiles locaux. Et la BCE devrait également fournir des liquidités supplémentaires au moyen d’une nouvelle vague importante d’achats d’obligations.

Bien que le marché s’oriente plutôt vers des actions de valeur, plusieurs actions de croissance continuent de répondre aux attentes, avec l’indice technologique Nasdaq qui a presque atteint un nouveau sommet historique cette semaine. Il reste à voir si cette fluctuation importante du marché se poursuivra. Les données macroéconomiques continuent d’afficher de nombreuses faiblesses, ce qui finira par porter atteinte aux bénéfices des entreprises, exerçant probablement une pression sur la confiance des investisseurs. Toutefois, les (nouvelles) liquidités sont encore présentes sur le marché en grande quantité, ce qui permet de donner de la crédibilité au concept TINA (TINA : There Is No Alternative – il n’y a pas d’alternative ; les investisseurs sont susceptibles de continuer à rechercher des opportunités sur les marchés des actions alors que d’autres classes d’actifs sont jugées moins intéressantes).

Joost Olde Riekerink
Investment Communications
Avis
Il n'y a pas encore d'avis sur cet article.